fbpx

Portrait: Laurie, de saison en saison

Chaque mois, nous vous présentons des individus inspirants issus de différents types de milieux, des gens que l’on connaît de près ou de loin et qui tentent de construire une vie personnelle et professionnelle à leur image, autour des valeurs de bienveillance, de respect de soi, de sens et de saine performance.

Ce portrait met de l’avant Laurie, une apprenante De Saison créative et active qui profite de la vie avec simplicité.

En quelques questions en vrac, cette sportive, maman de 4 enfants, amoureuse de la nature et orthophoniste à l’emploi d’un centre hospitalier nous partage un petit bout de son histoire, de sa vie de famille, ses rituels et ses passions. Bonne lecture!

 

Parles-nous un peu de toi. Comment te décris-tu personnellement?

Je suis une maman de quatre enfants âgés d’un à douze ans, conjointe/amoureuse depuis seize ans et professionnelle de la santé en centre hospitalier qui tente de jongler avec ces trois rôles le plus sainement possible. 

 

Je suis une grande sportive depuis mon enfance. J’ai fait du sport de haut niveau à l’adolescence et je crois que cette discipline de vie a forgée une bonne partie de ma personnalité d’aujourd’hui. Nous sommes une famille active qui adore les sports qui se pratiquent à l’extérieur ou en nature (ski de fond, ski alpin, vélo, natation, etc.). Je suis une amoureuse de l’eau et surtout de l’océan (les vagues, le surf et les voyages ont déjà eu une grande place dans ma vie).

 

Mon travail dans le domaine du développement de l’enfant me permet d’assouvir le besoin de me sentir utile. J’accompagne et interviens depuis quatorze ans auprès de familles et d’enfants vulnérables et/ou malades qui vivent de grandes tempêtes. Cet accompagnement me remplit de satisfaction et de sens. Toutefois, les enjeux reliés à un emploi dans le domaine de la santé demeurent grands. J’aspire à trouver une façon de travailler de manière saine dans cette organisation tellement immense qu’il est facile de glisser vers l’épuisement ou l’insatisfaction.

 

As-tu des projets personnels ou professionnels qui t’inspirent? 

  1. Poursuivre mes apprentissages et continuer de développer mes compétences en parentalité positive. Grandir en tant que parent et en tant qu’humain. Apporter de la douceur à la vie familiale. Vivre connectée à mes enfants et mon conjoint.

 

  1. Trouver et maintenir une satisfaction travail-vie familiale-vie amoureuse. Vivre la fluidité au quotidien. Prendre soin de ma santé mentale et physique au fil des ans. Me sentir détendue. Nourrir et garder de l’espace pour la relation avec mon conjoint (papa de mes enfants).

 

  1. Petit à petit, continuer de faire de notre maison ancestrale notre refuge bien-être. Offrir un refuge et une stabilité de vie à nos enfants et à nous-même pour les dizaines d’années à venir. Cette maison est devenue un ancrage familial. Avec ses presque 150 ans de vie, elle a une histoire que nous poursuivons. Elle me permet aussi de laisser place à ma créativité lorsque vient le temps d’améliorer un espace ou notre magnifique terrain boisé.

 

Ville ou campagne? 

Quelque part entre les deux. Je déteste la voiture. Je me déplace en autobus ou en vélo. Je préfèrerais la campagne si je pouvais me téléporter au travail! Nous avons une seule voiture (avec quatre enfants, c’est pas mal utile) et j’aspire à ce que mes enfants prennent exemple sur nous et choisissent les transports alternatifs à l’âge adulte.

 

Matinale ou oiseau de nuit? Matinale.

 

Sprint ou marathon?

Je vois la vie comme un marathon. Toutefois, si j’enfile mes souliers de course, je suis du genre sprint.

 

Ta saison préférée? 

L’automne: les couleurs, la lumière, la température plus fraîche pour le vélo et les randonnées.

 

Quel est ton plus grand défi, ou un défi récurrent? 

La peur de manquer de sommeil (pour moi et mes enfants!).

 

Quelque chose de difficile que tu as eu à traverser dernièrement?

Assister, impuissante, à la progression de la maladie de ma grande fille. Elle va bien, mais une autre étape de sa maladie a été traversée l’hiver dernier. Elle a une vie normale pour une ado de son âge, si on ne compte pas ses traitements et son alimentation, mais elle présente une maladie génétique dégénérative. À quelques reprises depuis ses deux ans, nous avons fait face à des étapes majeures de sa maladie. À l’âge de huit ans, elle a été réanimée en soins intensifs. Ça te remet la vie en perspective assez brusquement! Cette enfant est magnifique. Elle nous a appris la résilience et la présence. Notre couple et notre famille sont plus forts grâce à elle.

 

 

Qu’est-ce qui t’aide à rebondir quand ça va mal ou à persévérer dans tes projets?

Me coucher très tôt, méditer, écrire, bouger, discuter avec mon conjoint qui m’accompagne à voir le positif et trouver des solutions ou connecter avec une précieuse amie.

 

Quelles sont les conditions indispensables à ta satisfaction travail-famille-vie personnelle?

Un conjoint qui est impliqué de tout son cœur dans la vie familiale est vraiment aidant. J’ai la chance d’avoir un conjoint avec des valeurs similaires aux miennes, qui ne travaille pas trop (allo simplicité!) et qui met la famille au cœur de ses priorités comme moi. Nous avons de bons emplois dans le « public », mais nous choisissons de travailler à temps partiel lorsque possible. Nous tendons vers une vie simple, axée sur les plaisirs de bouger dehors avec les enfants, été comme hiver. Nous habitons la « campagne en ville », ce qui nous donne l’espace pour faire des activités familiales en nature proche de la maison, tout en profitant d’une proximité avec la ville qui facilite l’utilisation des transports alternatifs tels que le vélo ou le bus. Le bébé qui chante sur son banc de vélo pour se rendre à la garderie: quel bonheur!

Une autre condition indispensable à ma satisfaction travail-famille-vie personnelle serait de réussir à maintenir une charge de travail et une charge mentale et émotionnelle raisonnables au boulot. Voilà une chose sur laquelle je m’exerce actuellement avec l’accompagnement De Saison. Savoir prendre du temps pour moi en présence des enfants est aussi une façon d’augmenter ma satisfaction personnelle. Ma propre santé mentale est une priorité, pour mon bien-être et celui de ma famille.

 

 

Comment recharges-tu tes batteries?

En pratiquant du ski de fond, du vélo, de la randonnée avec les enfants ou du crossfit (dehors!). Se coucher tôt et méditer aident beaucoup aussi.

 

L’habitude que tu es heureuse de cultiver?

Visiter et utiliser ma bibliothèque chaque semaine pour moi et les enfants (la réservation de livres: la clé!). J’adore offrir à mes enfants la possibilité de lire des livres et des romans de toutes sortes, en tout temps, afin de développer leur curiosité et les intéresser à différents sujets. Mes plus vieux adorent lire et ont acquis un niveau de lecture qui m’impressionne beaucoup.

 

Temps blanc : adepte ou néophyte?

Néophyte pendant mes heures de travail, mais adepte lorsque je suis à la maison.

 

Quelle est ta façon préférée ou fail-proof de t’accorder du temps blanc?

Méditation assise ou active. Boire un café la face dans le soleil.

 

Inspiration ou référence culturelle du moment?

@rubancassette qui nous fait grandir comme parent et humain.

Les livres If Women Rose Rooted par Sharon Blackie et No Drama Discipline par Daniel J. Siegel

Musique du moment: Alexandra Streliski et Taylor Swift.